PIRATES DE L'AIR

 

Roman & narration

PIRATES DE L'AIR

Editions SEES
Ref. produit : 101015
Ce livre se lit comme un thriller de la meilleure veine. Il fait revivre les premiers détournements d'avions par des gangsters du ciel, la piraterie aérienne . .

Quantité  
23.00 €
DESCRIPTION DU PRODUIT :
Ce livre se lit comme un thriller de la meilleure veine. Il fait revivre les premiers détournements d'avions par des gangsters du ciel, la piraterie aérienne au nom de la raison d'état tel l'enlèvement des leaders du F.L.N. par la France ou celui de Tschombé par l'Algérie.
Il retrace sur le vif les actions des commandos kamikazes formés par la mouvance du Proche-Orient. Il détaille les enquêtes tortueuses et les arcanes inavouables du sinistre crash de Lockerbie ou, encore, comment un croiseur américain a pu lancer ses missiles sur un Airbus d'Iranair et tuer 290 civils.
C'est aussi un ouvrage de référence qui détaille les différentes facettes de la piraterie aérienne et inventorie son histoire, sa chronologie et ses motivations: son auteur, Alexandre MARTINIE, 44 ans, pilote de ligne, démontre quelles ont été les failles techniques, humaines, économiques et politiques qui ont permis l'escalade du terrorisme aérien international.
Celui-ci a détruit de nombreux avions de ligne, causé la mort de milliers de personnes et occasionné des milliards de francs de dégâts. Les détournements « classiques » sont devenus plus rares aujourd'hui mais leur caractère spectaculaire ou dramatique s'en est accentué d'autant, comme à Marseille en 1994 ou aux Comores en 1995. Le public et les victimes n'ont perçu dans les détournements les plus marquants que
leur aspect sensationnel. Celles-ci n'ont pas réalisé à quel point elles n'étaient que les pions sacrifiés d'enjeux politiques.
Enfin, en technicien de la sécurité aérienne, Alexandre MARTINIE décrit les différents systèmes de protection, les procédures de filtrage de l'aviation civile et les unités antiterroristes dans le monde, leurs méthodes, leurs armements : un « état des lieux » basé sur des années de recherches, l'analyse de centaines d'articles et de dépêches d'agences, les comptes rendus de l'Organisation de l'Aviation civile internationale et des entretiens réguliers avec les spécialistes de l'intervention.